La cathédrale Notre-Dame de l'Assomption

      Pour tous les clermontois, son entrée ouest donne via un jeu de marches monumental (elle est située à l'exrémité d'une plate-forme dominant la ville) sur la rue des gras (une des dernières rues commerçantes du centre-ville...) Lesquels gras sont tout, sauf maigres! Par cette appellation, on rappelle que la rue, en forte pente, était munie autrefois d'un jeu d'escaliers (l'auvergnat gras est à rappocher de gradin)... Mais elle croise la rue Lemaigre! Allez comprendre pourquoi... Le Lemaigre en question fut un organiste assez côté. A noter la présence d'une rue des petits-gras parfaitement horizontale! Il devait y avoir des jeux de petis escaliers latéraux desservant les hôtels chics (à l'époque!)
      L'accès à la tour N-E de la Bayette est maintenant interdit; c'est dommage, sa plate-forme donnait un paysage extraordinaire sur l'agglomération et la campagne environnante.
      Récemment, deux plaisantins ont effectué l'ascencion d'une des tours Ouest...


Trève de plaisanteries potachiques, et passons avec Bernard PERRIAUX à la visite...    

    Sa construction s'est étendue pour l'essentiel entre le XIIème et le XIXèmesiècle : A elle seule elle constitue un véritable musée!


    ...<<< mais on a trouvé, dans une crypte si exigüe qu'elle ne peut être ouverte au public, des magnifiques sarcophages (comment y sont-ils parvenus?) du IVèmesiècle...

et la fin du XXèmesiècle a vu l'arrivée de vitraux de Makarawiez:
l'Apocalypse, la Génèse >>>...    



Alors, voici quelques pépites:



Le martyre de St Georges

Vitrail de la nef

Une des grandes rosaces

      Nous sommes en Auvergne, et un bon Auvergnat ne construirait jamais un édifice inutile!
      Mais il a construit une cathédrale... C'est un témoin exceptionnel de la vie clermontoise

      A mi-chemin entre Ile de France et Aragon, (là encore, il faut rester pratique!) elle a marié Isabelle d'Aragon et Philippe le Hardi, qui n'était encore que Prince de Sang

      Elle vient d'accueuillir les obsèques d'Eric de CROMIERES, Président de l'A.S.M., peu après celles de François MICHELIN
      Elle aura même eu un passé révolutionnaire... Un entrepreneur voulait l'acheter comme bien national pour en recycler les pierres; en Auvergnat qu'il était, il renoncera, jugeant l'opération trop peu rentable, eu égard aux contraites du chantier... Il reste de cette période un affiche au combien historique placardée au dessus de l'entrée Nord >>>...
       Et elle vient de s'attribuer (nous sommes quelques jours après le congrès, et les invasions arabes ne sont qu'un lointain souvenir!) une période musulmane... Lisez (et relisez) La Montagne du 20 novembre 2020 >>>...

Retour accueil congrès

Retour accueil